A B C D

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

A- A+  
logo
 Recherche cartographique


 Samedi 01 octobre
Pirou
Inventaire de la biodiversité du littoral à Pirou
Vous apprendrez à reconnaître quelques a ...
› En savoir plus
 Dimanche 09 octobre
Saint-Côme-du-Mont
Des marais à découvrir
Depuis la Maison du Parc, au cœur des Ma ...
› En savoir plus
 Dimanche 09 octobre

La baie des " veaux "
Découvrez les habitudes de ce mammifère, ...
› En savoir plus
 Vendredi 14 octobre
Carentan
Festival Mange ta Soupe !
Pour la 8e année consécutive, l’associat ...
› En savoir plus
 Samedi 15 octobre
Saint-Côme-du-Mont
La Maison du Parc des Marais : une extension éco-responsable
Dans le cadre de la quinzaine des éco-ma ...
› En savoir plus


Inscrivez-vous pour la recevoir




 
Actualités
  • Vocation I
  • Vocation II
  • Vocation III
  • Vocation IV
  • Que fait le Parc ? Eau - Biodiversité

Eau - Biodiversité


1 068 ha en fauche tardive
162 km de fossés
4 millions d'euros d'aide


Depuis 2007, les Mesures Agro-Environnementales territorialisées (MAEt), mises en place par l’Etat, remplacent les Contrats Territoriaux d'Exploitation (CTE) et les Contrats d'Agriculture Durable (CAD).
Le Parc porte les projets des sites Natura 2000 des Marais du Cotentin et du Bessin et des Landes de Lessay.
Les cahiers des charges, largement inspirés des opérations précédentes (des OGAF au CAD) proposent d'adapter les pratiques agricoles en faveur de la biodiversité remarquable des marais et des landes.

Entre 2007 et 2009, ce sont par exemple 3 566 ha qui ont été contractualisés dans les marais et 121 ha dans les Landes de Lessay.
Près de 4 millions d’euros pour les marais et 150 000 euros pour les landes qui ont été ainsi engagés (pour les 5 ans de la durée des contrats). Ces aides sont financées par l’Etat (Ministère chargé de l’Agriculture) et l’Union Européenne (FEADER).

Pour la campagne 2010, des réunions d’information se tiendront à la fin du mois de mars. D’avril à mi-mai, date ultime de dépôt des dossiers auprès de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), des permanences seront organisées afin d'aider les agriculteurs volontaires pour le montage de leurs dossiers.

Télécharger la fiche technique entretien des fossés
Télécharger la fiche technique traitements antiparasitaires


› Eau Biodiversité, Gérer et préserver notre biodiversité pour les générations futures
Paysage - Urbanisme
 

Une action de fond pour la sauvegarde
du patrimoine en terre crue


Près de 700 visites diagnostics
Plus de 600 000 € d’aides
Plus de 200 édifices restaurés


L’architecture en terre crue, édifiée selon la technique de la bauge, est l’un des éléments patrimoniaux les plus identitaires des Marais du Cotentin et du Bessin. Le Parc naturel régional, depuis sa création, a initié une démarche de sauvegarde du patrimoine en bauge de son territoire. Il s’agit d’un dispositif d’aide financière mis en place en 1994 et toujours d’actualité : 20% du montant des travaux dans la limite de 20 000 € de travaux subventionnable est accordée après une visite gratuite de conseil et de diagnostic du bâtiment. Cette aide porte sur la restauration des façades en terre. Elle est également valable sur l’intérieur pour peu que les solutions envisagées soient compatibles avec le matériau terre.

A votre disposition : un guide pour savoir comment diagnostiquer, réparer, reboucher, protéger et améliorer le patrimoine en terre crue.

Pour en savoir +



› Architecture en terre crue, Un patrimoine identitaire du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.
› Paysage Urbanisme , Maintenir et améliorer l’attractivité de notre cadre de vie
Economie - Environnement

Enerterre lutte contre la précarité énergétique


 

Enerterre, un dispositif expérimental autour de chantiers participatifs


Pour tenter de lutter contre la précarité énergétique, le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin mène depuis octobre 2011, dans le cadre de son Plan Climat Énergie Territorial, une expérimentation soutenue par la Fondation de France.
L’objectif est de rénover des maisons en terre en impliquant dans les travaux les personnes habitant ces maisons. Les familles à revenu modeste, ne disposant pas des ressources nécessaires pour financer des travaux d’amélioration thermique, sont ciblées en priorité.
Ce dispositif expérimental, appelé  « Enerterre » s’articule autour de chantiers participatifs d’isolation ou de réalisation d’enduits isolants type terre ou chaux. 

Télécharger la fiche d'information
 
    Un formateur professionnel encadre les chantiers, auxquels participent le propriétaire de la maison, d’autres bénéficiaires de l’expérimentation et des bénévoles volontaires.
La mise en oeuvre d’un SEL (Système d’échange Local) est adossée à ce dispositif pour équilibrer le temps offert par chaque bénéficiaire et celui dont il bénéficiera sur son propre chantier.
 
   
     

Pourquoi être bénévole sur un chantier ?


La mixité est source de richesse, l’objectif est d’élargir le type de familles participant à Enerterre : tous les auto-constructeurs ayant des projets de rénovation écologique et sensibles aux expériences solidaires et conviviales peuvent participer à ce dispositif.

C’est une bonne manière de se former aux techniques de restauration du bâti
Les auto-constructeurs se sentent parfois seuls, c’est l’occasion d’échanges et de convivialité.

Tout le monde peut participer, il faut simplement posséder une Responsabilité Civile et  prévoir une inscription à l’association Enerterre (5€ sur place) qui couvrent ses adhérents en cas d’accident et une paire de chaussure de sécurité.
L’association met à disposition gants, lunettes, protections auditives et masques anti-poussière...
Les chantiers débutent vers 9h et se terminent vers 17h00.

Les travaux potentiels
travaux de réfection et de réalisation d’enduits
travaux légers de reprises de maçonnerie
travaux d’isolation des toitures, des combles
travaux d’isolation des murs (dont enduits isolants)
travaux d’étanchéité des huisseries
travaux de préparation avant intervention d’un professionnel

Contactez le Parc pour connaître les prochaines dates et lieux de chantiers


Tél. 02 33 71 61 90 - asso.enerterre@gmail.com

Enerterre récompensé par les lauriers nationaux de la Fondation de France 2014

Enerterre a eu l’honneur de recevoir les « Lauriers Nationaux 2014 » de la Fondation de France. Il s’agit d’un trophée annuel qui récompense 9 projets parmi ceux soutenus, au regard de leur intérêt concernant l’originalité, la plus-value sociale et l’impact sur l’environnement.
Le trophée a été remis le 22 Septembre 2014 lors d’une cérémonie à la Fondation de France à Paris, en présence d’Olivier Landais, président de l’association Enerterre regroupant l’ensemble des bénéficiaires du dispositif, et de Laurent Bouyer, chargé de mission « Précarité énergétique » au Parc.

 
Téléchargez ici la plaquette de présentation du dispositif pour les bénéficiaires      


› Economie Environnement , Utiliser l’environnement comme atout pour le développement économique
› ENERTERRE, lutte contre la précarité énergétique, Communiqué de presse du 20 juin 2014
› Plan Climat Energie Territorial, Mettons les gaz contre l’effet de serre !
Connaissance - Communication
 

Inventaire du patrimoine : une zone test


Communauté de communes de Sèves-Taute
12 communes étudiées
Plus de 300 édifices sélectionnés

30 restitutions au public

1 publication de restitution



Depuis plus de 15 ans, le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin se préoccupe du devenir et de la reconnaissance du patrimoine architectural en bauge de son territoire. Fort de cette expérience, il a souhaité approfondir les connaissances scientifiques sur cette architecture. C’est pourquoi, une collaboration avec la Direction de l’Inventaire général du Patrimoine culturel de la Région Basse-Normandie a été mise en place. Engagé conjointement par les deux services en 2001, un inventaire topographique sur une zone test autour de Périers : la communauté de communes de Sèves-Taute a permis de comparer sur ce territoire de 12 communes le bâti en terre crue, en pierre et de la Reconstruction.
Achevée en 2004, les premiers résultats de cette étude ont été restitués dans une publication à destination du grand public, Entre Sèves et Taute (paru en 2004 dans la collection “Images du Patrimoine” aux éditions les Cahiers du Temps).

Pour en savoir +


› Architecture de la Reconstruction, Le territoire des marais du Cotentin et du Bessin est marqué par l'architecture de la Reconstruction consécutive aux destructions de l'été 1944.
› Architecture en pierre, Dans un territoire géologiquement riche, l'architecture en pierre s'offre à la découverte.
› Connaissance - Education - Communication , Cultiver notre appartenance au territoire pour être acteurs de notre projet et s’ouvrir aux autres
› Inventaire du patrimoine en terre crue, 3887 édifices identifiés, près de 700 édifices sélectionnés, 80 restitutions au public
 et 2 publications déjà parues

› Paysages urbains et bâtis, Fruit de l’histoire et de la géologie, 3 familles composent l’architecture du Parc : en terre, en pierre et de la Reconstruction.