A B C D

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

A- A+  
logo

 Recherche cartographique



 Jeudi 24 juillet
Millières
Libellules et papillons
Sortie pour apprendre à identifier les p ...
› En savoir plus
 Jeudi 24 juillet
Saint-Côme-du-Mont
Des marais à découvrir
Depuis la Maison du Parc, au cœur des Ma ...
› En savoir plus
 Jeudi 24 juillet
Doville
Randonnée contée au Mont de Doville
Avant que le soleil ne disparaisse derri ...
› En savoir plus
 Vendredi 25 juillet
Marchésieux
Balade sensorielle au marais des Rouges-Pièces
Au travers d’activités ludiques, votre o ...
› En savoir plus
 Samedi 26 juillet
Saint-Côme-du-Mont
Casse-Croûte aux lampions
Prenez le départ d’une balade dans les m ...
› En savoir plus


Inscrivez-vous pour la recevoir




 

Eau Biodiversité


Le Parc a vocation à…


Gérer et préserver notre biodiversité
pour les générations futures


Une zone humide d’une grande richesse écologique


Pour le Parc, l’enjeu est de maintenir un équilibre entre la préservation du patrimoine naturel et la viabilité économique des usages de marais. Le maintien de la biodiversité dans les marais dépend de l’intervention de l’homme avec la pérennité de pratiques agricoles extensives : prairies fauchées et pâturées, fossés entretenus… mais aussi d’une continuité écologique entre les milieux et d’une gestion adaptée de l’eau.

Des milieux et des espèces d’intérêt européen


Le Parc poursuivra la mise en oeuvre des mesures de gestion prévues sur les sites du réseau Natura 2000 dans le respect des directives oiseaux et habitats, répertoriant les espèces les plus menacées en Europe. Il renforcera ses actions, en gestion directe ou partenariat, sur des zones identifiées comme très riches, recouvrant 11 500 ha.

L’eau, une ressource fragile et convoitée


Les objectifs du Parc sont de maintenir ou de reconquérir une qualité et une quantité satisfaisantes de la ressource. Un travail en partenariat avec les acteurs locaux (syndicats d’eau, profession agricole, collectivités, consommateurs…) permettra d’être attentif aux effets possibles de l‘augmentation des prélèvements sur la zone humide.

La médiation pour le respect des usages de chacun


Le Parc en tant que médiateur, accompagne les associations syndicales de marais. Celles-ci représentent les propriétaires des marais, et gèrent de façon optimale les niveaux d’eau pour les milieux et les activités. Elles ont la responsabilité de la gestion hydraulique, de l’entretien des cours d’eau et des fossés d’intérêt collectif. Certaines d’entre elles assurent la défense contre la mer.

Que fait le Parc ?


› Charte d'entretien des espaces publics, Traiter mieux, traiter moins voire ne plus traiter du tout
› Des contrats à la mesure des agriculteurs, Depuis 2007, les Mesures Agro-Environnementales territorialisées (MAEt), mises en place par l’Etat, remplacent les Contrats Territoriaux d'Exploitation (CTE) et les Contrats d'Agriculture Durable (CAD...
› Des milieux et des espèces d’intérêt européen, Gérer et préserver notre biodiversité pour les générations futures
› Enquête hirondelles et martinet, Appel à participation du public pour une enquête sur les dates d'arrivée des hirondelles et des martinets
› Les 24h de la Biodiversité, 24h de la biodiversité réalisés sur la commune de Gefosse-Fontenay les 2 et 3 juin 2012.
› SAGE Douve-Taute, Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux sur les bassins versants de la Douve et de la Taute.
› WOW! projet de gestion durable des zones humides, Projet européen commun de travail pour la gestion des zones humides