A B C D

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

A- A+  
logo

 Recherche cartographique



 Samedi 26 mai
Doville
La réserve naturelle de la Sangsurière et de l'Adriennerie
Profitez de la Fête de la Nature pour dé ...
› En savoir plus
 Samedi 26 mai
Lessay
La réserve naturelle de la tourbière de Mathon
Venez découvrir, avec sa conservatrice, ...
› En savoir plus
 Samedi 26 mai
Sainte-Marie-du-Mont
La réserve naturelle de Beauguillot
Dans le cadre de la Journée portes ouver ...
› En savoir plus
 Dimanche 27 mai
Sainte-Marie-du-Mont
La réserve naturelle de Beauguillot
Dans le cadre de la Journée portes ouver ...
› En savoir plus
 Dimanche 27 mai
Aumeville-Lestre
Entre dunes et marais
Promenade commentée qui vous permettra d ...
› En savoir plus


Inscrivez-vous pour la recevoir




 

Ascension vers les monts


A l’ouest du Parc, une chaîne de monts gréseux s’élève : mont Castre, mont Etenclin, mont de Doville. La silhouette sombre et boisée des deux premiers s’oppose à la tendre luminosité du bocage et des marais. Seul le mont de Doville est dépourvu de bois et permet de survoler une variété de paysages. La mer est presque au pied du mont, l’île de Jersey à portée de regard, les haies du bocage ne dissimulent plus le champ voisin et les marais de la Réserve Naturelle de la Sangsurière et Adriennerie étendent leur surface plane vers la Douve.
D’autres buttes, d’une altitude moins élevée, se détachent du bocage : Sainte Catherine, butte à la circonférence régulière coiffée d’un bois ; les bois de la Poterie et de Broquebeuf formant un seul relief de forme ovale.
La silhouette dentée de la butte de Taillepied se confond avec la forêt domaniale de Saint-Sauveur qu’elle prolonge au sud. C’est l’unique forêt domaniale d’importance de la Manche. Entourée de boisements privés, elle couvre une superficie d’environ 250 ha, reliques des 1936 ha d’un domaine royal. Chênes et hêtres dominent. Quelques pins sylvestres et châtaigniers s’associent à l’arboretum pour lui donner parfois l’aspect d’un parc à l’anglaise : araucaria, eucalyptus, cryptomère du japon rivalisent d’originalité avec les houx dans les sous-bois de rhododendrons.

A découvrir
Téléchargez la plaquette A Fleur de paysages



› A chaque saison, son marais, A chaque saison, son marais
› A l’ouest, les havres, A l’ouest, les havres
› Baie des Veys : passage de toutes les eaux, Baie des Veys : passage de toutes les eaux
› Des dunes mouvantes, Des dunes mouvantes
› Le Bocage, royaume de la haie, Le Bocage, royaume de la haie
› Le marais : entre le bocage et la mer, Le marais : entre le bocage et la mer
› Les landes boisées : un petit air du sud, Les landes boisées : un petit air du sud
› Plans de Gestion du Bocage, Bocage géré = haies préservées
› Un marais par vallée, Un marais par vallée